12 octobre 2009

L'art du ficelage

Point ici d'apologie du bondage (pfouille beurk), pratique bizarre qui consiste à transformer une jolie fille en morteau saucissonnée pour le plaisir d'hommes (charcutiers???) non moins bizarres....Quoique je dois quand même avoir un peu de vice en moi, puisque ce pauvre filet mignon qui ne m'avait rien fait (sauf de l'oeil, sur l'étal), s'est retrouvé baillonné, ligoté...en moins de deux!Rôti de filet mignon aux pruneaux, sauge et fromagePar filet mignon (2 à 3 pers.):1 filet mignon (ben voyons!)4 pruneaux dénoyautés2 à 3 tranches de... [Lire la suite]
Posté par valka76 à 14:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

10 mars 2009

Quand l'hiver tarde à partir....

Quand la pluie et le vent se mêlent,Que de mon parapluie, les baleines s'emmêlent,Que le soleil tarde à percer,Mais qu'au jardin déjà je vois quelques fleurs pousser,Je me dis que l'hiver s'en va,Et que le printemps bientôt sera là.Hourra! Une recette à mi-chemin des saisons, encore un peu frileuse, mais toujours goûteuse!Magret de canard au poivre vert, flambé au cognac 1 magret de canard1 càs de poivre vert au naturel1 petit verre de cognac10cl de crème Retirez la graisse du magret.Emincez le magret (env. 1cm... [Lire la suite]
Posté par valka76 à 14:33 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
09 juillet 2008

Des Plumes

Cette fille n'était pas pour moi, on m'avait prévenu. Mais l'amour est aveugle, et l'envie encore plus...J'aurais pu remarquer des détails rédhibitoires!Sa façon de se dandiner devant les autres mâles,Son amour vachard des cancans avec ses copines,Sa bouche refaite version Hollywood raté: un vrai bec de canard!Et ses pieds, mon dieu ses pieds! Pas soignés, pas de vernis....et par-dessus le marché, tout palmés!Tout pourtant poussait à croire que cette histoire finirait en fiasco.C'était écrit que j'y laisserais des plumes...Foi de... [Lire la suite]
Posté par valka76 à 09:57 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
04 juillet 2008

Brève rencontre

C'est étrange parfois, le destin. Ces deux-là n'avaient rien en commun, aucun proton crochu, aucune raison de se croiser "dans la vraie vie", et pourtant...Ce matin-là, à l'aéroport d'Heathrow, petite bulle en dehors du temps, parenthèse immobile de ceux qui courent après leur avion (et leurs contrats), ils faisaient tous deux la queue devant le guichet d'embarquement, en partance pour Sidney.Deux âmes seules mais non égarées, bien décidées à tenter leur chance dans cet ailleurs qui les fascinait. Elle, originaire... [Lire la suite]
Posté par valka76 à 08:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
13 juin 2008

Escapade Jurassienne

Il était parti sac au dos, un matin frileux de juin (un matin comme aujourd'hui, par exemple, beurk), sans se retourner, sans laisser d'adresse.Rien, pas un indice sur sa destination, pas un caillou blanc semé sur le parcours, par une plume laissée à terre...Rien. Certains choisissent délibérément de disparaître un beau jour, ne laissant que le vide et l'interrogation derrière eux. Il avait pris soin de bien remplir sa musette. Elle regorgeait de grains dodus et de lombrics savoureux. La route serait longue, le sentier escarpé.Mais... [Lire la suite]
Posté par valka76 à 09:11 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
09 juin 2008

Les 3 petits cochons

Ils étaient 3 frères, aussi différents moralement que semblables physiquement. Même s'ils passaient le plus clair de leurs journées à gambader jambonneaux au vent, les 3 compères poursuivaient assiduement leurs études d'architecture. Le benjamin aspirait à une vie au grand air, proche de la nature: maison de paille et de torchis, yourte écologiquement correcte, son coeur balançait encore...Le cadet planchait (c'est le cas de le dire) actuellement sur les maisons ossature bois...-faut vivre avec son temps-. Il étudiait également le... [Lire la suite]
Posté par valka76 à 11:28 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

30 avril 2008

Photo de vacances

Le cliché mérite le coup d'oeil.Et le mot "cliché" n'est pas vain!Souvenir du club. Tous posent avec un sourire plus ou moins figé, avec des idées plus ou moins arrêtées, 1er ou second degré.A une extrêmité, la vielle fille effarouchée, toutes en fanfreluches et en précieuses manières, qui n'a d'yeux que pour le jeune flambeur tout jeans moulant dehors, lequel mate ostensiblement (langue pendante) la bimbo à short et santiags blanches, qui sourit benoîtement au cadre fraîchement divorcé, lequel n'a d'yeux que....pour ses... [Lire la suite]
Posté par valka76 à 10:16 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
23 avril 2008

Pluie un jour, pluie toujours

Les jours se suivent et se ressemblent désespérément.Remarque également valable pour les trains, les mecs, ou les épisodes de Derrick!Le soleil s'est fait la malle, mon âme est mise à mal, mon estomac mis à sac, et moi je vide le mien...de sac.Marre de ce temps de Toussaint qui dure depuis 6 mois.Envie d'exploser mon poste ORTF quand je vois une présentatrice météo hyper-brushée qui me décoche (rien que pour moi, je le sens à son ton, la bougresse) un "toujours pas d'amélioration sur l'Alsace!".Attends que je te coince dans... [Lire la suite]
Posté par valka76 à 14:33 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
07 avril 2008

La Panne

Non, on ne m’a pas fait le coup du réservoir vide, genre « puisqu’on est là tous les deux et qu’on n’a rien à faire, dehors il pleut »….Ben voyons ! Pas non plus le bête accident de couette, celui qu’on a appris à dédramatiser à grand renfort de lectures féminines éclairantes et éclairées, du type « ne t’inquiète pas, ça peut arriver à tous les hommes, d’ailleurs mon ex untel…bla bla bla… ». L’homme rentre définitivement dans sa coquille, au propre comme au figuré. Pas la panne d’oreiller, celle qui nous colle le speed dès le... [Lire la suite]
Posté par valka76 à 18:17 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
13 novembre 2007

A Cassandre, par Ronsard

Mignonne, allons voir si la rose Qui ce matin avait décloseSa robe de pourpre au soleil, A point perdu cette vesprée Les plis de sa robe pourprée,Et son teint au vôtre pareil. Las! voyez comme en peu d'espace, Mignonne, elle a dessus la place,Las, las ses beautés laissé choir!O vraiment marâtre Nature, Puisqu'une telle fleur ne dure Que du matin jusque au soirDonc, si vous me croyez, mignonne, Tandis que votre âge fleuronne En sa plus verte nouveauté, Cueillez, cueillez votre jeunesse:Comme à cette fleur, la vieillesseFera ternir... [Lire la suite]
Posté par valka76 à 19:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]